Maître André ICARD
Avocat au Barreau du Val de Marne

Le coefficient de majoration des indemnités journalières de sécurité sociale versées au delà de trois mois d'arrêt de travail applicable à compter du 1er janvier 2005

Attention, pour accéder au contenu complet de certains articles, vous devez vous abonner. Cliquez ici pour vous abonner ! Si vous êtes déjà abonné, merci de vous connecter !

Les indemnités journalières de sécurité sociale maladie, accident du travail et maladie professionnelle peuvent être revalorisée au delà de trois mois d'arrêt de travail par l'application du coefficient de majoration de 1,02 fixé par l'arrêté ministériel