Maître André ICARD
Avocat au Barreau du Val de Marne

Des accusations non fondées à l’encontre d’un fonctionnaire engagent-elles la responsabilité pour faute de l’administration employeur?

Attention, pour accéder au contenu complet de certains articles, vous devez vous abonner. Cliquez ici pour vous abonner ! Si vous êtes déjà abonné, merci de vous connecter !

La responsabilité pour faute d’un centre hospitalier public a été engagée pour des accusations d'alcoolisme lancées à l'encontre d’un fonctionnaire hospitalier, présentées comme vraies, alors qu'elles se sont révélées dépourvues de fondement. La Cour administrative d'appel de Bordeaux a reconnu la responsabilité pour faute d'un centre hospitalier public pour des accusations d'alcoolisme lancées à l'encontre d'un fonctionnaire hospitalier, présentées comme vraies, alors qu'elles se sont révélées dépourvues de fondement comme l'a prouvé le bilan sanguin prescrit par le médecin du travail qui n'a fait apparaître aucun signe d'imprégnation alcoolique.