Maître André ICARD
Avocat au Barreau du Val de Marne

Modèle de lettre de demande de communication du rapport d’expertise d’un médecin agréé

Cet article est gratuit ! vous pouvez le consulter dans son intégralité

EN BREF : trop d’administrations et de médecins agréés refusent de communiquer, sans motif juridique autre que « je n’en ai pas le droit »,  au fonctionnaire qui en fait la demande le rapport d’expertise transmis à l’administration par le médecin agréé, établi suite à la contrevisite en cabinet, en vue de la soumission du dossier à l’avis d’un comité médical ou d’une commission de réforme. Pourtant, dans un avis n° 2004485 en date du 16 décembre 2004, la commission d’accès aux documents administratifs (CADA) a estimé qu’une copie du rapport d’expertise effectué  par un médecin agrée préalablement à la réunion d’un comité médical, d’un comité médical supérieur ou d’une commission de réforme, devait être communiqué sur sa demande au fonctionnaire alors même qu’il a été élaboré dans le cadre d’une procédure en cours devant un comité médical en vue de préparer une décision administrative qui n’était pas encore prise à la date de la demande. En conséquence, Maître ICARD, avocat au Barreau de Paris, vous propose ci-dessous un modèle de lettre de demande à adresser au médecin agréé avec copie à l’administration.

MODELE GRATUIT

Par lettre simple suivie, recommandée ou par courriel

 

Madame, Monsieur, Docteur,

 

Je sollicite par la présente la communication immédiate du rapport de l’expertise effectué à la demande de ……………. le …………….. par le Docteur ….. , Médecin agréé choisi et désigné par l’administration … pour émettre un avis sur ma demande de congé de longue maladie en date du ….

En effet, dans un avis n° 2004485 en date du 16 décembre 2004, la commission d’accès aux documents administratifs (CADA) a estimé qu’une copie du rapport d’expertise effectué  par un médecin agrée préalablement à la réunion d’un comité médical, d’un comité médical supérieur ou d’une commission de réforme, devait être communiqué sur sa demande au fonctionnaire alors même qu’il a été élaboré dans le cadre d’une procédure en cours devant un comité médical en vue de préparer une décision administrative qui n’était pas encore prise à la date de la demande.

La commission d’accès aux documents administratifs a examiné la demande d’avis citée en objet dans sa séance du 16 décembre 2004 et a émis un avis favorable à la communication à Madame T. , par vous-même, de la copie du rapport d’expertise effectué par le docteur F. le 27 août 2004.

La commission a considéré que les dispositions du dernier alinéa de l’article 6 de la loi du 17 juillet 1978 et celles de l’article L.1111-7 du code de la santé publique, dans leur rédaction issue de la loi du 4 mars 2002, créent un droit d’accès non pas seulement à des documents mais, de façon beaucoup plus large, à l’information médicale.

En conséquence, les informations à caractère médical sont communicables à la personne concernée, directement ou par l’intermédiaire d’un médecin qu’elle désigne à cet effet, alors même que, comme en l’espèce, le rapport d’expertise sollicité a été élaboré dans le cadre d’une procédure en cours devant un comité médical en vue de préparer une décision administrative qui n’était pas encore prise à la date de la demande.

Faute de ce faire, je serai amené à saisir les juridictions compétentes de mon différend par l’intermédiaire de mon avocat auquel je communique copie de cette lettre.

 

Je vous prie de croire …….

 

Signature


Chiffres clés
+ de 25 ansd’expérience
Une véritable base de données spécialisée dans le droit public
+ de 5000questions réponses
Paiement
100% sécurisé
+ de 200modèles téléchargeables