Maître André ICARD
Avocat au Barreau du Val de Marne

Le titre de perception qui ne porte pas le nom et la signature de son auteur vicie l'ensemble de la procédure de recouvrement

Attention, pour accéder au contenu complet de certains articles, vous devez vous abonner. Cliquez ici pour vous abonner ! Si vous êtes déjà abonné, merci de vous connecter !

Un titre de perception qui ne porte pas la signature de son auteur, la mention, en caractères lisibles, du prénom, du nom et de la qualité de celui-ci est nul.