Maître André ICARD
Avocat au Barreau du Val de Marne

L'ancien ordonnateur contrôlé par une Chambre régionale des comptes (C.R.C.) peut se faire assister ou représenter par la personne de son choix

Attention, pour accéder au contenu complet de certains articles, vous devez vous abonner. Cliquez ici pour vous abonner ! Si vous êtes déjà abonné, merci de vous connecter !

Un ancien maire battu lors des élections qui fait l’objet d’un contrôle de sa gestion en sa qualité d’ancien ordonnateur par une chambre régionale des comptes (C.R.C.), peut être assisté, outre de son avocat, d'un agent public toujours en service.