Maître André ICARD
Avocat au Barreau du Val de Marne

Le juge du référé-liberté peut tout de même prescrire des mesures qui n’ont pas un caractère provisoire lorsque la nature de l'atteinte à une liberté fondamentale l’exige

Attention, pour accéder au contenu complet de certains articles, vous devez vous abonner. Cliquez ici pour vous abonner ! Si vous êtes déjà abonné, merci de vous connecter !

Les décisions prises par le juge des référés n'ont en principe qu'un caractère provisoire, mais le juge du référé-liberté peut tout de même prescrire des mesures qui n’ont pas ce caractère lorsque les délais dans lesquels il est saisi...