Maître André ICARD
Avocat au Barreau du Val de Marne

L’urgence du référé-liberté implique qu'une mesure visant à sauvegarder une liberté fondamentale doive être prise dans les quarante-huit heures

Attention, pour accéder au contenu complet de certains articles, vous devez vous abonner. Cliquez ici pour vous abonner ! Si vous êtes déjà abonné, merci de vous connecter !

Il n’y a pas urgence à prononcer l'expulsion d’un occupant sans droit ni titre même si cette occupation manifestement illicite constitue une entrave grave et fortement préjudiciable au bon fonctionnement de la mission de service public...


Chiffres clés
25 ans
d’expérience
Une véritable
base de données
spécialisée dans
le droit public
+ de 5000
questions
résponses
Paiement
100%
sécurisé

lcl
+ de 200
modèles
téléchargeables