Maître André ICARD
Avocat au Barreau du Val de Marne

L’administration qui a privé un agent d’une partie de ses fonctions ne peut ensuite lui reprocher de ne pas avoir accompli la totalité de ses obligations de service

Attention, pour accéder au contenu complet de certains articles, vous devez vous abonner. Cliquez ici pour vous abonner ! Si vous êtes déjà abonné, merci de vous connecter !

Compte tenu des mesures qu'elle avait prises sur l'organisation du service, l'administration ne pouvait légalement faire grief au requérant de ne pas avoir accompli la totalité des obligations inhérentes à sa fonction de directeur.