Maître André ICARD
Avocat au Barreau du Val de Marne

Pas d’indemnisation du refus de concours de la force publique si l’exécution du jugement ordonnant l’expulsion ne met pas fin à l'intégralité du préjudice subi par le bailleur

Attention, pour accéder au contenu complet de certains articles, vous devez vous abonner. Cliquez ici pour vous abonner ! Si vous êtes déjà abonné, merci de vous connecter !

L’ Etat ne peut être condamné à indemniser le bailleur pour refus de concours de le force publique dés lors que même si l’un des occupants avait été expulsé, le préjudice subi par le bailleur aurait subsisté.