Maître André ICARD
Avocat au Barreau du Val de Marne

Avant de rejeter un « chèque en bois », la banque doit-elle avertir le (ou les) titulaire (s) du compte ?

Attention, pour accéder au contenu complet de certains articles, vous devez vous abonner. Cliquez ici pour vous abonner ! Si vous êtes déjà abonné, merci de vous connecter !

OUI: non seulement une lettre d'avertissement doit être adressée préalablement au rejet de chacun des chèques concernés, mais en cas de compte collectif, une lettre d'injonction doit être adressée à chacun des cotitulaires du compte.