Maître André ICARD
Avocat au Barreau du Val de Marne

Des précisions du Conseil d'Etat sur la condition de recevabilité du référé conservatoire relative à l'absence d'obstacle à l'exécution d'une autorisation administrative

Attention, pour accéder au contenu complet de certains articles, vous devez vous abonner. Cliquez ici pour vous abonner ! Si vous êtes déjà abonné, merci de vous connecter !

Dans un arrêt Conseil d'Etat, 26 octobre 2005, Société des crématoriums de France, requête n° 279441, la haute juridiction administrative rappelle que les mesures prononcées par le juge du référé conservatoire...