Maître André ICARD
Avocat au Barreau du Val de Marne

Quand un éclairage public trop violent gêne les riverains et perturbe les chrysanthèmes ?

Attention, pour accéder au contenu complet de certains articles, vous devez vous abonner. Cliquez ici pour vous abonner ! Si vous êtes déjà abonné, merci de vous connecter !

Saisi par un riverain gêné, il appartient au maire de prendre les dispositions nécessaires pour faire cesser les nuisances excessives dues à l'intensité lumineuse de l'éclairage public.