Maître André ICARD
Avocat au Barreau du Val de Marne

La modification du découpage d'un département ne présente pas d'intérêt public communal justifiant le versement d’une subvention

Attention, pour accéder au contenu complet de certains articles, vous devez vous abonner. Cliquez ici pour vous abonner ! Si vous êtes déjà abonné, merci de vous connecter !

Le découpage du territoire national en départements ne peut être regardée comme répondant directement à des besoins de la population locale et ne présente pas d'intérêt public communal.