Maître André ICARD
Avocat au Barreau du Val de Marne

Une requête en référé suspension doit obligatoirement être introduite par une requête distincte de la requête à fin d'annulation ou de réformation

Attention, pour accéder au contenu complet de certains articles, vous devez vous abonner. Cliquez ici pour vous abonner ! Si vous êtes déjà abonné, merci de vous connecter !

Une requête à fin de suspension est atteinte d'une irrecevabilité d'ordre public lorsque le requérant ne l'a pas introduite, par une requête distincte, de la requête à fin d'annulation ou de réformation.