Maître André ICARD
Avocat au Barreau du Val de Marne

Une requête intoductive d'instance...ainsi que toute pièce annéxée, doivent à peine d'irrecevabilité, être rédigées en langue française

Attention, pour accéder au contenu complet de certains articles, vous devez vous abonner. Cliquez ici pour vous abonner ! Si vous êtes déjà abonné, merci de vous connecter !

Le célèbre arrêt du Conseil d'Etat du 22 novembre 1985, Quillevère, requête n° 65105, publié au Recueil Lebon page 333, rappelle qu'une requête introductive d'instance doit à peine d'irrecevabilité, être rédigée en langue française...


Chiffres clés
+ de 25 ansd’expérience
Une véritable base de données spécialisée dans le droit public
+ de 5000questions réponses
Paiement
100% sécurisé
+ de 200modèles téléchargeables