Maître André ICARD
Avocat au Barreau du Val de Marne

Les avocats travaillent à perte pour votre bonheur et celui de la justice !!!

Attention, pour accéder au contenu complet de certains articles, vous devez vous abonner. Cliquez ici pour vous abonner ! Si vous êtes déjà abonné, merci de vous connecter !

« On travaille à perte. Pour notre bonheur et celui de la justice »

« Après le greffier indigné – syndiqué à la CGT – c’est Pascale Taelman, une avocate du SAF, qui a décrit la précarisation de sa profession. « Nous avons de plus en plus de missions, pour des indemnisations à l’aide juridictionnelle (AJ) de plus en plus faibles. » Assister un mineur devant le juge aux affaires familiales (JAF), c’est deux unités de valeur (UV), idem pour une audience devant le tribunal de police. « L’office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) n’a même pas prévu de procédure d’AJ», dénonce-t-elle. (...)»

LIRE sur le site DALLOZ ACTUALITES : Tribunal de grande instance de CRETEIL : à l’initiative du syndicat de la magistrature (SM) et du syndicat des avocats de France (SAF), l’État a comparu devant un tribunal fictif pour avoir abandonné la justice.

Pour ce qui me concerne, c'est moi qui vais abandonner et dans l'indifférence générale en plus ...


Chiffres clés
+ de 25 ansd’expérience
Une véritable base de données spécialisée dans le droit public
+ de 5000questions réponses
Paiement
100% sécurisé
+ de 200modèles téléchargeables