Maître André ICARD
Avocat au Barreau du Val de Marne

Avocats : la solidarité fout le camp sauf sur HUB AVOCAT !

Cet article est gratuit ! vous pouvez le consulter dans son intégralité

Je suis un peu surpris que la blogosphère avocats soit aujourd’hui majoritairement composée de confrères insensibles aux problèmes de leurs condisciples malades et en grande difficulté financière liée à leur grave maladie, hormis bien sûr les plus talentueux blogueurs en l’espèce le Bâtonnier Patrice GIROUD  de Grenoble également membre de HUB AVOCAT, notre confrère Gérard GUILLOT de Paris et notre confrère l’impertinent et indispensable poil à gratter de la profession, l’excellent Bernard KUCHUKIAN de Marseille. On peut peut-être ne pas être totalement d’accord avec toutes leurs prises de position, mais accordons leur ce crédit, ils se préoccupent des autres en difficulté et ils ne les laissent pas tomber (eux) quand les épreuves de la vie les secouent. Pourtant, sur l’excellent  site HUB AVOCAT que je recommande très vivement, beaucoup de jeunes consœurs et confrères de la France entière se sont mobilisés pour me soutenir dans ces moments pénibles, et dans cette société de plus en plus individualiste, et pourtant, je n’épargne pas les générations X et Y de mes critiques.

Mais ce jeune Barreau me donne de l’espoir pour le futur, car ce sont de brillants et talentueux avocats et en plus ils ne sont pas insensibles aux malheurs de leurs confrères au bout du rouleau. Ils ont un cœur, contrairement à certains de leurs anciens, sexagénaires de ma génération, donneurs de leçons de déontologie, engoncés dans un confort artificiel et ostentatoire d’immortel et étouffé par l’opulence et l'embonpoint d’un notable de sous préfecture. Ainsi, sur HUB AVOCAT  plus de 5480 avocats ont consulté ce même article qui a obtenu péniblement 126 visiteurs sur la blogosphère avocats assorti de 5 commentaires émanant des 3 confrères précités et de Sylvie que je profite d’embrasser. Mais peut-être que cette « ex nouvelle » blogosphère mise en place par le CNB l’année dernière en lieu et place de l’ancienne, n’a-t-elle plus la notoriété et l’audience de son ainée. Bien sûr je ne vise personne, d’autant pus que beaucoup vont dire « je ne savais pas » ou « je suis absolument dé-bor-dé » ou « j’étais en vacances aux Seychelles ou aux Bahamas » ou « j’étais invité par le préfet ce jour là » ou « je devais garder ma fille » et  je ne peux certainement pas  leur en vouloir. Quoi que personnellement, je ne suis jamais totalement heureux d’avoir du travail et de savoir que certains confrères jeunes et moins jeunes en manquent  cruellement au point d’être obligés de demander leur omission car ils ne peuvent même plus payer leurs charges sociale (courage Stéphane et accroche toi). Peut-être que moi-même, pris par mon quotidien d’audiences et de dossiers  ai-je aussi été insensible au malheur des autres confrères. Alors pardonnez-moi mon impertinence de circonstance d’insuffisant rénal en phase terminale…  Mais qu’est-ce ça fait du bien d’avoir quelques consœurs et confrères comme  Patrice, Bernard, Gérard, Sylvie qui n'est pas avocate, Joëlle,  Nathalie, Emmanuel, Ludovic, Christophe, Carole, Javotte, Frédérique, Marina, Karine, Stéphane, Audrey , Benjamin , Patrice, Lisa, Ophélie , Marie Josèphe, Alain, Stéphane (2), Aurélien, Véronique,  Christelle,  Nadia, Maryline et Loïc... (Excusez –moi si j’en ai oublié)

Mais aussi quel dommage de ne pas trouver dans cette liste de Mélanie, Myriam, Farida, Alexandra, Christophe … J’arrête là car il y a en aurait beaucoup, me limitant seulement à citer les derniers collaborateurs qui m’ont vu partir avec le SMUR et qui m’ont quitté sans aucun préavis dés ma sortie de l’hôpital, ne prenant même plus de mes nouvelles, pour aller gagner quelques euros de plus à Paris. A chacun sa conscience.  Ce n’est certes  pas glorieux mais au moins c’est économiquement rentable et en plus, si j’étais mort, ils n’auraient plus eu de travail. La qualité première de l’avocat n’est-elle pas d’anticiper ?

Mais pour ceux-là  au moins je n’ai pas été surpris …

Enfin quel dommage de ne pas trouver aussi quelques uns des 5000 internautes particuliers ou agents publics des administrations françaises, qui chaque jour pour ces derniers, se goinfrent gratuitement de ma veille juridique de droit public sur www.jurisconsulte.net afin de paraître plus compétents aux yeux de leur hiérarchie.

Pour ceux-là, je suis un peu plus surpris car je croyais quand même à la reconnaissance du ventre ...

Voyez-vous, mais vous le saviez déjà, je suis un grand sentimental dans ce monde de brutes (plaisanterie)

Pour finir mes chères consœurs et confrères,  je vous embrasse toutes et tous, je vous remercie infiniment de votre soutien et je suis très admiratif et très fiers de vous.

Je remercie également le site HUB AVOCAT de m’avoir permis d’extérioriser  ma grande souffrance.

Je vous assure que cette chronique larmoyante sera la dernière que je vous infligerez.

C'est promis et à bientôt peut-être sur HUB AVOCAT pour quelques astuces de droit public dont je vous réserverai la primeure.


Chiffres clés
+ de 25 ansd’expérience
Une véritable base de données spécialisée dans le droit public
+ de 5000questions réponses
Paiement
100% sécurisé
+ de 200modèles téléchargeables