Abonnement d'essai sans engagement de durée pour seulement 9 euros par mois éventuellement renouvelable ... 

Abonnement d'essai sans engagement de durée pour seulement 9 euros par mois éventuellement renouvelable ... 

Abonnement d'essai sans engagement de durée pour seulement 9 euros par mois éventuellement renouvelable ... 

Abonnement d'essai sans engagement de durée pour seulement 9 euros par mois éventuellement renouvelable ... 

Abonnement d'essai sans engagement de durée pour seulement 9 euros par mois éventuellement renouvelable ... 

Abonnement d'essai sans engagement de durée pour seulement 9 euros par mois éventuellement renouvelable ... 

Abonnement d'essai sans engagement de durée pour seulement 9 euros par mois éventuellement renouvelable ... 

Abonnement d'essai sans engagement de durée pour seulement 9 euros par mois éventuellement renouvelable ... 

Abonnement d'essai sans engagement de durée pour seulement 9 euros par mois éventuellement renouvelable ... 

Abonnement d'essai sans engagement de durée pour seulement 9 euros par mois éventuellement renouvelable ... 

Abonnement d'essai sans engagement de durée pour seulement 9 euros par mois éventuellement renouvelable ... 

Abonnement d'essai sans engagement de durée pour seulement 9 euros par mois éventuellement renouvelable ... 

Abonnement d'essai sans engagement de durée pour seulement 9 euros par mois éventuellement renouvelable ... 

Articles de droit public

 

Vous trouverez dans les billets de droit public de ce site Internet, des commentaires d'arrêts ou de jugements des juridictions administratives rédigés par Maître ICARD depuis l'année 2004, en matière de droit des fonctions publiques civiles et militaires, de droit disciplinaire de droit des marchés publics, de droit des délégations de services publics, de droit des contrats publics, de droit de l'urbanisme, de contentieux administratif général et spécial, de droit des contraventions de grande voirie, de droit électoral, en droit du permis à points, en droit des étrangers, etc. Vous trouverez également des articles de méthodologie juridique sur de nombreuses thématiques de droit public, ainsi que des chroniques juridiques sur des problématiques juridiques de droit public particulièrement complexes, qui nécessitent quelques éclaicissements. Par exemple, la procédure disciplinaire spécifique aux fraudes commises à l'occasion du baccalauréat, ou à l'université, la procédure de recherche de l'imputabilité au service d'un arrêt de maladie d'un fonctionnaire, ou la rédaction d'un recours devant la Commission des recours des militaires, où la mise en oeuvre de la loi DALO etc.

EN SAVOIR PLUS : ICI

Les 10 dernières publications

Attention, pour accéder au contenu complet de certains articles, vous devez vous abonner. Cliquez ici pour vous abonner ! Si vous êtes déjà abonné, merci de vous connecter !

RSS

Agents publics - Contentieux de la retraite
26/09/2017 - La mise à la retraite d'office pour invalidité peut-elle prendre effet de manière rétroactive ?

NON : dans un arrêt en date du 05 décembre 2016, le Conseil d’Etat précise qu'en l'absence de modification de la situation de l'agent, l'administration a l'obligation de le maintenir en congé de maladie avec plein traitement jusqu'à la reprise de service ou jusqu'à sa mise à la retraite, qui ne peut prendre effet rétroactivement. 

Ainsi, en jugeant, pour rejeter les conclusions dirigées par M. A... contre l'arrêté du 8 décembre 2011 du recteur de l'académie de Montpellier, que l'administration était tenue, afin de régulariser sa situation, de le mettre rétroactivement à la retraite à compter du 16 octobre 2010, à l'issue d'un congé de maladie d'une durée de douze mois, la cour administrative d'appel a commis une erreur de droit. Lire la suite

Contentieux administratif général - Recours en intervention
24/09/2017 - Un syndicat peut-il intervenir volontairement au soutien d’un agent public dans un procès administratif ?

OUI : l’intervention volontaire permet à une personne  physique ou morale (association de défense, syndicat …) , de se joindre spontanément à une instance judiciaire dans laquelle elle n’est ni partie ni mise en cause, en vue de soutenir les conclusions du demandeur (intervention en demande) ou celles du défendeur (intervention en défense).

Conseil d'État, 6ème et 1ère sous-sections réunies, 17/03/2010, 311443

Conseil d'État, 2ème et 7ème sous-sections réunies, 07/05/2008, 287909, Inédit au recueil Lebon

Ainsi, l’intervenant peut enrichir les débats en invoquant des arguments spécifiques, ou en donnant des informations supplémentaires,  ou en précisant certains éléments du dossier.

Cependant, l’intervenant ne peut ni changer ni élargir ni modifier l’objet du litige.

L’irrecevabilité de l’action principale emporte l’irrecevabilité de l’intervention et le désistement du requérant prive l’intervention de son objet. Lire la suite

Contentieux administratif général - Recours en intervention
24/09/2017 - Comment intervenir à une instance devant un tribunal administratif ?

L'intervention est une demande formée par un tiers qui vient se greffer sur un recours contentieux pendant devant la juridiction administrative. L'intervention peut-être volontaire, lorsque le tiers intervient spontanément dans la procédure engagée, c'est d'ailleurs le cas le plus fréquent. L'intervention peut-être forcée, c'est-à-dire que l'une des parties au litige (requérant ou défendeur) demande au juge d'ordonner l'intervention d'un tiers. Ce type d'intervention concerne exclusivement le contentieux de pleine juridiction et plus particulièrement le contentieux des travaux publics. Lire la suite

Contentieux administratif général - Recours en référés
20/09/2017 - La méconnaissance du principe d'égalité entre les femmes et les hommes est-elle une atteinte à une liberté fondamentale ?

NON : dans une ordonnance de référé du 1er septembre 2017, le Juge des référés du Conseil d’Etat considère que si certaines discriminations peuvent, eu égard aux motifs qui les inspirent ou aux effets qu'elles produisent sur l'exercice d'une telle liberté, constituer des atteintes à une liberté fondamentale au sens de l'article L.521-2 du code de justice administrative, la méconnaissance du principe d'égalité ne révèle pas, par elle-même, une atteinte de cette nature. En l'espèce, l'installation des panneaux litigieux n'a pas été inspirée par des motifs traduisant la volonté de discriminer une partie de la population et n'a pas pour effet de restreindre l'exercice d'une ou plusieurs libertés fondamentales. Lire la suite

Contentieux administratif général - Observateur
20/09/2017 - Quel est le rôle de l’observateur dans un procès administratif ?

EN BREF : si vous êtes un requérant ou un professionnel du droit et que vous pratiquez occasionnellement le droit administratif, vous avez peut être vu dans l’application « Sagace » ou dans l’application « Télérecours », qu’à côté des parties à l’instance, le requérant et le défendeur, figurait parfois un « observateur » (le préfet par exemple pour un contentieux avec une mairie). Il s’agit d’une pratique assez courante en matière de recours pour excès de pouvoir. Peuvent ainsi être appelés en la cause pour observations, un ministre un maire, ou encore, la préfecture et, ce qui est plus inhabituel, le Procureur de la République. Le juge administratif peut donc inviter un tiers public (Défenseur des droits par exemple) ou un tiers privé (ancien directeur muté) à présenter des observations dans un litige. Lire la suite

Agents publics - Contentieux des allocations chômage (ARE)
17/09/2017 - Faut-il toujours tenir compte des durées de travail effectif dans le public et dans le privé au cours de la période de référence pour déterminer l’organisme débiteur de l’ARE ?

NON : sauf bien sûr si la durée hebdomadaire de travail a, pendant la période considérée (28 ou 36 mois) été inférieure à la moitié de la durée de travail légale ou conventionnelle. Dans un arrêt en date du 26 avril 2017, le Conseil d’Etat précise que le calcul des périodes d'emploi respectives qui servant à déterminer qui de Pôle Emploi ou de l’administration aura la charge du paiement de l’aide au retour à l’emploi (ARE) d’un agent public ayant successivement dépendu d’un employeur public et d’un employeur privé au cours de la période de référence ((28 ou 36 mois), s'effectue en principe en nombre de jours et ne peut prendre en compte la durée de travail effective de l'intéressé que dans les conditions et limites prévues par l'article R.5424-4 du code du travail, à savoir lorsque sa durée hebdomadaire de travail a, pendant la période considérée, été inférieure à la moitié de la durée de travail légale ou conventionnelle. Lire la suite

Contentieux administratif général - Opposition à titre exécutoire
17/09/2017 - Quels sont les moyens à la disposition de l’administration pour contraindre un débiteur récalcitrant à payer une créance publique exigible ?

EN BREF : le recouvrement des impôts et taxes assimilées, des amendes et des condamnations pécuniaires, des créances publiques de nature non fiscales et diverses et des créances d’une collectivité locale, d’un établissement public de santé ou de la sécurité sociale pris en charge par les comptables du Trésor est assorti du privilège général du Trésor. Pour l'exercice de ce privilège, les comptables publics peuvent, selon le cas, utiliser la procédure de l'avis à tiers détenteur, l’opposition administrative, la saisie à tiers détenteur ou l’opposition à tiers détenteur. Ces procédures, toutes différentes les unes des autres, leur permettent, sur simple demande, d'obliger un tiers à verser entre leurs mains les fonds dont il est détenteur ou débiteur à l'égard du redevable, à concurrence des impôts dus par celui-ci.Le tableau ci-dessous récapitule les procédures applicables en fonction de la nature de la créance, de l’autorité poursuivante et du type de créance. Lire la suite

Cabinet d'Avocats André ICARD

Maître André ICARD
Avocat au Barreau du Val de Marne
64, avenue Louis Aragon - 94800 VILLEJUIF
Métro : Villejuif Louis Aragon (Ligne 7 - plaque bleue)
Tél : 01 46 78 76 70 - Fax : 01 46 77 04 27 - Portable : 06 07 47 95 12
Courriel : andre.icard@wanadoo.fr
Toque: PC 286 - Barreau du Val-de-Marne

Vous recherchez :
Trophée de la communication juridique.
Abonnement actualités
Abonnez-vous au site cliquez ici >>
Cabinet d'Avocats Andre ICARD Maître André ICARD
Avocat au Barreau du Val de Marne
64, avenue Louis Aragon - 94800 VILLEJUIF
Métro : Villejuif Louis Aragon (ligne 7- plaque bleue)

Coordonnées
Tél : 01 46 78 76 70
Fax : 01 46 77 04 27
Portable : 06 07 47 95 12
Courriel : andre.icard@wanadoo.fr
Restez informés de nos dernières actualités :